Entretien annuel d’évaluation : ne le subissez plus, préparez-le !

Entretien annuel d’évaluation : ne le subissez plus, préparez-le !

Entretien annuel d’évaluation : ne le subissez plus, préparez-le !

L’entretien d’évaluation annuel est bien souvent vécu comme un fardeau. Le RDV dont se passeraient volontiers certains salariés qui le trouvent inutile : « Ça ne sert à rien, on ne m’écoute jamais ! ». Qui n’a jamais entendu un collègue dire « encore une perte de temps ! » ?
De plus, cela peut être une source importante de stress dans la mesure où vous serez évalués par votre responsable hiérarchique, cette personne que vous ne rencontrez peut-être qu’une ou deux fois par an.

Et si cette année c’était différent pour vous ? (Re)prenez votre entretien professionnel en main : il est un outil de votre évolution de carrière.

Rappelons ici que l’entretien annuel sert dans un 1er temps à faire le point sur la période écoulée, puis à envisager la suivante.

1-Le point sur l’année écoulée

  • Évaluation de vos missions par votre hiérarchie
  • Atteinte de vos objectifs
  • Les formations ou coaching dont vous avez bénéficiés
  • Les difficultés rencontrées dans vos missions, ou au sein de l’équipe
  • La charge de travail (indépendamment de l’entretien spécifique à la charge de travail pour les conventions de forfait jours)
  • La qualité de vie au travail.

2-Perspectives pour l’année à venir

  • Comment envisagez-vous votre poste ? Vos missions, vos responsabilités ?
  • Auriez-vous par ailleurs des suggestions à faire en terme d’organisation, de management ?
  • Évolution professionnelle
  • Vos nouveaux objectifs
  • La réévaluation de votre rémunération
  • Demande de formation ou d’accompagnement personnalisé
  • Accompagnement de votre reconversion professionnelle

Conseil de coach: Votre préparation préalable.

Je vous conseille en amont de ce RDV de le préparer: auto évaluez-vous.
S’auto évaluer permet au salarié de se préparer à l’entretien en réfléchissant à son argumentation.
Soit avec le modèle d’auto évaluation déjà mise en place dans l’entreprise, soit à l’aide des missions listées dans votre fiche de poste ou encore votre contrat de travail, évaluez seul chacune de vos tâches ainsi que vos interactions avec d’autres services.
Cette préparation enrichit l’entretien car elle permet, le jour J, de comparer la perception du manager à celle du salarié. Ce travail joue également un rôle certain dans l’estime de soi.

Prenez donc les choses en mains afin d’afficher une posture plus affirmée lors de l’entretien.

L’entretien annuel, c’est justement quand vous pensez que ça ne sert plus à rien que ça peut vous être utile. 

Plusieurs raisons peuvent vous avoir découragé de vous investir dans cet entretien dans lequel vous ne croyez plus. Pourtant, il peut toujours donner un nouvel élan à votre poste, ou bien être à l’origine de votre transition professionnelle. Relatons ici 3 types de contextes dans lesquels vous seriez tentés de baisser les bras:

  1. Vous pensez que réclamer de l’aide pour la énième fois est peine perdue ? Et bien détrompez-vous : il est nécessaire d’en parler à votre employeur.  Il peut être facile et pratique de considérer que votre interlocuteur sait forcément les difficultés que vous rencontrez, que c’est son job de le savoir. Et bien non: si vous ne le dîtes pas clairement, au bon interlocuteur, au cours ce moment dédié, vous ne saurez affirmer que l’entreprise savait mais n’a rien fait. De la même manière, l’entreprise ne saurait ignorer les difficultés que vous rencontrez si elles sont consignées dans un document co-signé.
  2. Dans le cas où votre contrat dans l’entreprise atteindrait ses limites, cet entretien sert à s’exprimer, justifier son comportement, ses choix ou encore envisager une séparation à l’amiable. Ne le perdez pas de vue.
  3. Cela fait 3 ans que vous réclamez une augmentation, mais en vain. Et si cette année votre requête était entendue ? Rien n’est figé. Le chef d’entreprise, l’organigramme, votre responsable hiérarchique, vos collègues, votre environnement professionnel évolue. Vous-même êtes chaque jour en mouvement et afficherez justement une posture et une ouverture différente lors de ce nouvel entretien annuel. Alors on y croit !
Zoom sur la loi relative à la réforme de la formation professionnelle :

Entrée en vigueur le 1er janvier 2015, la réforme a notamment prévu, au côté du Compte Personnel de Formation (CPF), l’Entretien Professionnel biannuel qui doit permettre à chaque salarié d’envisager son évolution professionnelle.
Attention, l’entretien professionnel ne doit pas être confondu avec l’entretien d’évaluation annuel qui a pour objet principal d’évaluer les résultats du collaborateur, et non de faire le point sur son projet professionnel.
Ainsi, l’entretien annuel d’évaluation pourrait être allégé dans la mesure où certains de ses items sont encore plus spécifiquement traités lors de l’entretien professionnel biannuel.

BON A SAVOIR.

Au cours de l’entretien professionnel, l’employeur à l’obligation d’informer le salarié de sa possibilité de recourir à un accompagnement personnalisé dispensé par un Conseiller en Évolution Professionnel (C.E.P).

Je vous propose donc dorénavant d’envisager cet entretien annuel comme votre atout gestion de carrière.

Vous souhaitez faire le point ou envisager votre évolution de carrière ?Prenez RDV gratuitement avec une experte du coaching et des ressources humaines ! Le 1er RDV est offert et sans engagement.

Retrouvez mes conseils en vous abonnant à ma page Job&Coach sur Facebook. Suivez moi sur LinkedIn.

Laisser un commentaire

Nom
E-mail
Site-Web
Commentaire